Ne sont elles pas cachées aux sages et aux savants et révélées aux petits

Les vérités morales sont constantes, à la différence des règles relatives aux ordres sociaux et aux modes de production.

L’intelligence, l’éducation, l’expérience ne nous aident pas en soi a approcher ou à mieux comprendre tout cela. Jésus a prononcé sa vérité alors qu’il n’était qu’un enfant, et il avait à peine plus de trente ans lorsqu’il a été condamné. Il n’a eu besoin ni de connaissance ni d’expérience pour énoncer des grandes vérités capitales sur Dieu et sur l’Homme, car ces vérités ne peuvent être atteintes par la connaissance ou l’expérience. Ne sont-elles pas « cachées aux sages et aux savants et révélés aux petits ».

L’Islam entre Orient et Occident page 283 éditions Héritage

 

 

Laissez le premier commentaire